Que cherchons nous tous dans nos vies et dans nos business ? Un peu/beaucoup de joie et de bonheur! N’êtes-vous pas d’accord ?

Les neurosciences le démontrent aujourd’hui, la joie est une émotion forte qui décuple notre énergie et notre pourvoir d’agir.

Alors pourquoi ce n’est pas encore un des objectifs dans le business ?

Pourquoi ne pas intégrer ce pouvoir magique dans nos business pour faire face aux vagues de démotivations de désengagements et de burn-outs ?

Pourtant, la démotivation, le désengagement c’est la cause #1 de l’échec des projets de transformation digitale. Je l’ai constaté pendant des années sur des projets informatiques de toutes sortes et tailles, des projets auxquels j’ai participé ou que j’ai géré. Une gestion basée pourtant sur des méthodes reconnues qui ont fait leur preuves, comme PMBOK ou Prince 2.

Le phénomène n’est pas nouveau mais s’accélère comme notre ère.

Réussir son projet dans la joie se planifie et n’arrive pas par hasard. Cela veut dire aussi que chaque entrepreneur et leader peut apprendre à le faire. Le plus dure, est le changer de mindset et d’accepter de le faire. Ensuite, des petites techniques, mais combien redoutables dans leurs impacts,  transforment vos projets en des succès.

Voici quelques clés que vous pouvez appliquer dans vos business et vos vies.

Quelques clés pour un changement durable

  • Avoir une vision scary & exciting qui vous porte, vous fait vibrer, vous donne les ailes pour faire face aux challenges. La vision est aussi le point de départ d’un culture forte. Inspirez-vous des géants de ce monde. Vous pouvez lire « delivering hapiness » de Tony Hsieh de Zappos.com, le leader incontestable de la chaussure en ligne. Vous pouvez écouter les aventures de Tony sur cette vidéo  https://www.youtube.com/watch?v=6a7ZmuFyHB4. Zappos est connue pour être  comme une des culture les plus fortes au monde. Plus près de chez nous, inspirez-vous de BlablaCar, ils ont aussi adopter une culture forte. Ensuite, partagez votre vision avec vos collaborateurs, vos équipes, vos clients. Et surtout, revoyez-là régulièrement, c’est votre boussole vers l’avenir.
  • Trouvez le sens et découvrez le « Why » de votre business, de votre vie. C’est une composante fondamentale de votre culture. C’est ce qui va faire la différence avec vos concurrents. Écoutez Simon Sinek sur l’importance du Why https://www.ted.com/talks/simon_sinek_how_great_leaders_inspire_action
  • Communiquez ! Si vous êtes sur un projet en interne, avec des clients, communiquez sur ce que vous faites, sur l’avancement et assurer-vous que votre message a bien été compris.

Impossible, irréaliste, c’est ce que vous vous dites ?

Cela prend beaucoup de temps, un temps précieux que vous n’avez pas ! Pensez à ce que cela peut vous coûter si vous vous trompez et que ne vous vous rendez compte qu’à la fin du projet ! Prendre le temps au début, c’est assurer la viabilité à long terme.  Bâcler cette phase c’est jouer avec le feu, surtout pour les projets digitaux.

Avoir une vision claire et prendre le temps de construire les fondations sont essentiels pour réussir un projet digital. Cela semble prendre beaucoup de temps, mais c’est le chemin le plus court vers le succès. Cela évite de tourner en rond, de rebrousser chemin et de se perdre dans l’aventure. Avec toujours comme premier risque, désengagement et démotivation !

Intégrer les clients dans la boucle pour identifier leurs besoins, leurs attentes, pour créer un produit/service, pour valider une idée, … est quelque chose qui a changé les projets informatiques depuis des années: gestion agile, lean startup, open innovation, open source, … Les projets informatiques, grâce à l’Internet et la possibilité de communiquer et échanger à distance, ont été les premiers à intégrer les clients dans la boucle.

Les méthodes de gestion agile ont apporté une solution formidable, car elles ont permis de diminuer ce stress. Ce sont des méthodes qui permettent de construire petit à petit le projet et de valider chaque pas (des sprints). A chaque pas, une petite analyse est réalisée avant de commencer et une validation est effectuée à la fin de l’étape.

Aujourd’hui, cela commence à entrer dans le monde du business, mais encore lentement à mon avis. Le digital et les technologies accélèrent le monde et le mettent en mode de changement perpétuel. Pour y faire face, le business et l’entreprise doivent s’adapter très vite. Pas facile !

Pour y parvenir, la clé est une organisation agile. Une organisation qui met la collaboration, l’innovation, la communication, et l’apprentissage au centre. Autrement dit, l’humain au centre.

Est-ce une Utopie que de mettre l’humain au centre ? Heureusement que Non! Les exemples de boîtes qui ont misées sur une culture orientée sur le bonheur au travail commencent à se faire connaitre. Parler de bonheur au travail est de moins en moins tabou. Pour les jeunes générations, c’est presque une exigence. Or , que vous soyez seul dans votre business, ou que vous ayez des collaborateurs, vous serez amenés à travailler de plus en plus avec les nouvelles générations, Y, Z, Alpha !

Dans cette ère technologique, où tout business, qu’on le veuille ou non, est digital, la seule façon de grandir et de prospérer est de nous recentrer sur notre humanité. C’est ce qui va nous différencier des intelligences artificielles et des machines pensantes.  En particulier, notre empathie. Une des rares qualité humaine que les ordinateurs ne peuvent imiter (avec la créativité et la passion). Mais attention, avec authenticité ! Autrement, nous sommes perdus. Les intelligences artificielles sont aujourd’hui capables d’imiter nos émotions. Les études ont montré que les clients préfèrent échanger avec une machine qui sourit plutôt qu’avec un être humain qui n’est pas authentique et fait semblant !

Alors , vous voulez créer une vie et un business de l’enchantement ? Larguez les amarres, et naviguez avec moi sur la vague digitale !

Sanae Saadaoui,

Votre guide vers une vie et un business de l’enchantement !